La matière est porteuse du divin à cause de l’Incarnation

Publié le 25 Mai 2013

La matière est porteuse du divin à cause de l’Incarnation

« L’Eglise a toujours compris la création du monde comme une manifestation ad extra de l’amour divin, la réalité matérielle du monde étant un produit qui se réalise comme une réponse à l’amour créateur de Dieu. L’Evangile, ne l’oublions pas, atteste l’événement de la communion réalisée entre Dieu et les hommes dans l’Eglise, laquelle est le monde déjà transfiguré, et cela est possible par Jésus-Christ dans l’Esprit Saint.

Pour sa part, la grande Tradition patristique présente l’homme comme microcosme en ce sens qu’il récapitule dans son corps humain la création toute entière ; en ce sens qu’il peut réaliser dans son propre corps la réponse positive ou négative de la création entière en sa qualité de sanctuaire du Saint Esprit, selon l’expression bien connue de Saint Paul (1 Cor. 3/16-17).

Par conséquent, le spirituel peut se révéler dans la matière du fait même qu’elle peut être porteuse du divin.

Pour Dieu, toute chose reçoit un sens nouveau à cause de l’Incarnation ; toute chose est appelée à la sanctification et la matière aussi devient un canal pour la transmission de la grâce de l’Esprit Saint (1).

Pour l’Eglise Orthodoxe, ni les Pères grecs (spécialement les Cappadociens), ni ses grands maîtres de spiritualité, n’ont jamais fait de distinction entre vie naturelle et dons surnaturels de l’Esprit Saint ou n’ont considéré la vie spirituelle comme une qualité surajoutée à toute existence naturelle. Tout ce qui touche au salut est compris comme une réponse concrète à la soif existentielle de l’homme et invite à une conversion radicale, qui conduit à la transformation de toute vie mortelle en vie éternelle.

Le salut par la Croix revêt bien une dimension universelle qui englobe mêmement et la vie de l’homme et la vie du monde et la glorification de la matière et l’illumination de l’histoire.

Dans le champ des relations personnelles qu’ont les hommes entre eux et avec Dieu, l’univers est destiné à devenir fête nuptiale, eucharistie.»

Métropolite Stephanos de Tallinn, La Vie religieuse et la sauvegarde de la Création, 2004.

Note.

1. Christos YANNARAS : « 8e Assemblée Générale de la KEK » in SOP, Paris, décembre 1989, pp.13-17.

« Pour Dieu, toute chose reçoit un sens nouveau à cause de l’Incarnation ; toute chose est appelée à la sanctification et la matière aussi devient un canal pour la transmission de la grâce de l’Esprit Saint. »

La matière est porteuse du divin à cause de l’Incarnation

Rédigé par Restauration Universelle

Publié dans #matière divin incarnation

Repost 0
Commenter cet article